jeudi 26 mars 2015

Une semaine, un rouge à lèvres … #7 / Kate Moss lipsticks Rimmel n°03


Petit moment d'émotion en vous parlant de ce rouge à lèvres, puisqu'il s'agit du tout premier de ma (grande) collection. Eh oui, parmi tous ces rouge à lèvres il y en a eu un premier, rangé sagement dans l'unique petit tiroir qui me servait de rangement.
Je l'ai eu à Noël, en 2011, offert par ma maman, et il a marqué le début de mon amour pour le rouge à lèvres. Au début, j'avais du mal à le porter, c'était nouveau, je portais déjà du maquillage, j'aimais déjà beaucoup ça, mais le rouge à lèvres, je n'osais pas. Je ne sais pas pourquoi, j'avais déjà 18ans, j'étais à la fac, je n'étais plus « trop jeune » pour en porter, mais je trouvais ça trop voyant et j'avais l'impression qu'on ne voyait que moi (même avec un nude comme ça, oui oui!). Mais j'ai quand même essayé et vous voyez où j'en suis maintenant, les rouges à lèvres débordent de partout de mes tiroirs, c'est une catastrophe, MAIS je me soigne. (Pas vraiment, en fait)

Passons aux points essentiels :

Je ne vais pas m'étendre sur le packaging, ayant déjà parlé maintes et maintes fois des rouges à lèvres Kate Moss.
Il s'agit d'un nude tout ce qu'il y a de plus simple, je dirais, vraiment passe-partout et très utile pour les jours où on ne veut pas porter de couleur trop vive mais qu'on n'a pas envie de sortir les lèvres nues non plus. Vous n'êtes pas sans savoir que j'ai énormément de mal à trouver des rouges à lèvres nudes qui ne me font pas ressembler à un acteur de The Walking Dead, un zombie quoi. J'ai le teint ultra pâle, alors il m'est très difficile de trouver une teinte adaptée. Mais celle-ci convient parfaitement puisqu'elle n'est pas hyper hyper clair.


La texture est la même que pour tous les autres de la gamme, très agréable, il ne dessèche pas les lèvres et il tient vraiment très bien pour dire qu'il s'agit d'une couleur clair.

Je le porte assez régulièrement, notamment les jours où le maquillage de mes yeux ne s'adapterait pas avec une couleur plus voyante. Vous pouvez voir sur les photos que celui-ci est quasi neuf, et pour la petite histoire, quelques mois après ce fameux Noël 2011, je suis partie à Londres et j'en avais profité pour le racheter pour en avoir un d'avance, tellement je l'aimais. A l'époque, Rimmel n'était pas disponible à Leclerc et j'avais sauté sur l'occasion chez Superdrug.


En résumé c'est un rouge à lèvres que je continuerai à porter, déjà pour le simple fait qu'il est l'un des seuls nudes me convenant, mais aussi, au risque de paraître un peu nunuche, c'est le tout premier que j'ai porté et c'est un peu à la suite de ça que je me suis intéressée de plus en plus au maquillage et que je vous écris des articles à ce propos !

Sur ce, je vous souhaite une bonne soirée les filles ! On se retrouve bientôt pour un nouvel article !
Bisous !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire